ISLANDE – NOTRE ROAD TRIP

 

 

 


L’Islande qui signifie « terre de glace », est un pays nordique composé de paysages spectaculaires à seulement 3h de vol de la France, de Lyon plus précisément.

Cette île est un miracle pour les amateurs de la nature, avec ses volcans, geysers, cascades et champs de lave.

Après des semaines et des semaines à potasser sur l’Islande, nous étions prêts à partir.

Nous devions commencer par le sud comme la plupart des itinéraires que l’on voit sur tous les blogs.

Mais, après vérification de la météo, nous nous sommes orienté vers le nord, et nous avons eu du beau temps, contrairement à la pluie du sud.

Afin de vous partager cette aventure grandiose, je vous laisse continuer la lecture.


Voici le planning global de notre road trip pour une vue d’ensemble :

JOUR 1

Arrivé à Reykjavik – Récupération voiture – Balade dans la ville

JOUR 2

Péninsule de Snaefellsnes – Observation des phoques –cascade de Bjarnafoss – Budir –Falaises de Londrangar – Kirkjufell et sa cascade – Stykkisholmur

JOUR 3

Péninsule de Vatnsnes – Hvitserkur – Borgarviki – Akurreyri

JOUR 4

Observation des baleines – Cascade de Godafoss – Myvatn –  Grjotagja – Hverfjall – Dimmuborgir – Hvevir

JOUR 5

Cascade de Detifoss / Selfoss – Eglistadir – Fjord de Seydisfjordur – Fjord de Mjoifjordur

JOUR 6

Cascade de Hengifoss / Litlanesfoss – Jökulsarlon – Glacier Virkisjokull

JOUR 7

Randonnée à Skaftafell – Cascade Svartifoss –  Falaises Fjardragljufus – Vik – Dyrholaey – Skogafoss

JOUR 8

Solheimasandur (épave d’avion) – Seljalandsfoss – Randonnée et source chaude à Hveragerdi – Cratère de Kerid

JOUR 9

Cercle d’Or : Geysir – Gullfoss et le parc de Pingvellir

JOUR 10

Saga Miuseum – Reykjavik : souvenirs et balade dans la ville

JOUR 11

Crossfit – Rangement des valises –  Nettoyage de la voiture

 


 

ISLANDE – ITTINERAIRE JOUR 1

 

Ça y est notre voyage tant attendu est enfin arrivé. Nous voilà arrivé à 14h30 à l’aéroport de Keflavik. Nous arrivons sous les nuages, mais bon nous nous en doutions un peu avec l’Islande.

 

Première chose à faire, récupérer la voiture de location. Nous avons loué avec l’agence GOLDCAR. Indispensable pour se déplacer en Islande. Nous avons privilégié un 4×4 afin de pouvoir circuler sur toutes les routes. Car attention, certaines sont interdites aux voitures citadines.

 

Nous partons donc direction la capital Reykjavik. Le temps ne s’arrange pas vraiment, au contraire la pluie point le bout de son nez.

Lors de votre trajet entre ses deux villes, vous aurez le plaisir de commencer à découvrir les paysages de roches volcanique.

 

Nous décidons de nous balader pour commencer à découvrir cette ville. Notre premier arrêt se fait sur le passage, dans une Cathédrale Catholique, mais rien à voir avec avec la fameuse et majestueuse Eglise de Reykjavik, Hallgrimskirkja.

C’est une église luthérienne et la plus grande d’Islande. L’intérieur est très simple, pas de vitraux ou architecture particulière comme en France. Mais, il y a un orgue impressionnant de 15 mètres de haut et de plus de 25 tonnes qui occupe une bonne partie du mur.

 

 

Puis direction le bord de la mer pour aller voir la reconstitution d’un bateau : « The Sun Voyager ». C’est une grande sculpture en acier qui représente la silhouette d’un bateau Viking qui se dirige vers le soleil quand celui-ci se couche.

 

 

Le temps passe et après un passage dans la rue principale nous voilà au camping de Reykjavik.

 

ISLANDE – ITTINERAIRE JOUR 2

 

Premier réveil en Islande, et pas des plus simple ! 5h20 nous voilà réveillé, entre le décalage horaire, même s’il n’y a que 2h, et la première nuit en tente, pas évident.

Au vue de la météo dans le sud de l’Islande, nous décidons de changer notre programme et de nous diriger vers le nord.

Nous voilà donc en route pour la Péninsule deSnæfellsnes :

 

Phoques :

Nos points d’arrêts étaient déjà bien définis, mais en voyant un regroupement de voitures au loin, nous décidons de faire le détour.

Et, ça valait le coup ! Au bord d’une longue plage de sable noir, se trouverait des phoques. On aurait même dit qu’ils s’étaient mis là exprès, ils posaient sur leurs rochers, non loin du bord, au grand plaisir de tous les touristes.

 

Cascade Bjarnafoss :

Et enfin, notre premier arrêt au pieds d’une cascade !  Bjarnafoss, qui se trouve en haut d’une colline. On s’arrête un instant pour admirer la beauté de la nature. Au fur et à mesure du trajet nous nous rendrons bien compte qu’elle n’était pas si spectaculaire que ça, comparée à certaine.

 

Eglise Búðakirkja :

Nous arrivons à Búðir, ou se trouve la célèbre Eglise noire,Búðakirkja, créée en 1703 par Bent Lárusson. Situé au sud de la péninsule au milieu de rien, entre terre et mer, et son cimetière.

 

Arnastapi :

Sur le trajet nous nous arrêtons dans le petit village d’Arnastapi pour y manger, un Food Truck, Munch Wagon, s’y trouve. Nous décidons alors de prendre un Fish and Chips, plat assez typique là-bas. Le prix comme tous les repas en Islande, est assez cher, 1900 ISK soit 12 € par personne.

D’autre restaurants s’y trouve si vous le souhaitez.

 

Lóndrangar :

Prenez le temps de faire ce détour car la vue sur la mer qui se jette contre les falaises et la roches volcaniques de basalte est vraiment spectaculaire.

Vous avez la possibilité de vous balader le long de la côte pour une jolie balade.

 

Cratère Saxhöll :

Un petit chemin sur la droite de la route 574 amène à un petit cratère qui offre une vue à 360 degré sur d’autres volcans.

Il y a un parking en bas, et la monté est assez simple car elle est aménagée avec des marches.

Un détour qui vaut le coup si vous avez du temps.

 

Kirkjufell :

Difficile de louper cet endroit, nous avons eu de la chance la météo était avec nous et le ciel dégagé nous a permis d’avoir une superbe vue.

C’est un lieu touristique incontournable, petite montagne avec un sommet culminant à 463 mètre de haut. Kirkjufell ou « montagne de l’église » tiens son nom de sa ressemblance avec un clocher d’église.

Juste à côté se trouve une petite cascade très jolie, où d’un certain angle, vous aurez la fameuse vue la plus photographiée d’Islande, la cascade avec en fond la montagne, un paysage époustouflant.

Un parking proche vous permet de stationner, mais attention il y a beaucoup de monde sur ce lieu.

 

Port de Stykkishólmur :

Nous reprenons la route vers le petit port de Stykkishólmur. Un village très mignon avec ses maisons typiques pleines de couleurs.

La journée se termine et nous décidons de se rapprocher au maximum de notre journée du lendemain en allant jusqu’au camping de Búðardalur. Heureusement la météo est encore un peu avec nous, pas de pluie et un peu de fraicheur, mais tout à fait supportable pour passer la nuit.

 

 

ISLANDE – ITTINERAIRE JOUR 3

 

Le trajet en direction de la Péninsule de Vatnes nous offre de grandes étendues de plaines, ou l’on croise beaucoup de moutons et chevaux.

 

Hvítserkur :

Du fait des chemins caillouteux et de ma grossesse nous n’avons pas pu faire le tour de cette Péninsules. Mais vous pourrez vous arrêter si vous le souhaité à Illugastaðir pour observer les phoques et les oiseaux.

Pour notre part nous avons juste été jusqu’à Hvítserkur, par la route 711. D’après la légende Hvítserkur, serait un Troll pétrifié par les rayons du soleil.

A 10h sur place nous avons eu la chance d’être quasiment seule, parfait le temps de profiter pleinement de cette endroit avec son étendue de plage de sable noir.

 

Panorama à Borgarvirki :

En repartant nous avons bifurqué par la route 717.

Accessible bien sûr qu’en 4×4 du fait de sa route pleine de trous ! Mais le détour vaut le coup, un panorama à 177 m de haut, avec une très belle vue sur le lac de Vesturhópsvatn.

Malgré un temps un peu couvert et beaucoup de vent, nous avons pu profiter de la vue.

 

Akuereyri :

Nous passons rapidement par le village de Sauðárkrókur, car nous n’avons pas trop aimé.

Notre road trip vers Akureyri, la capitale du nord de l’Islande, dans le Fjord d’Eyjafjörður.

Petite visite de la ville avec ses maisons typiques, son Eglise Akureyrarkirkja avec un air de celle de Reykjavik, ainsi qu’un jardin botanique.

 

Afin d’être proche de l’excursion du lendemain nous nous posons dans un camping un peu plus haut dans la ville, Henmar.

 

 

ISLANDE – ITTINERAIRE JOUR 4

 

Réveil encore matinale ce matin, 6h20. On se prépare tranquillement et nous attendons au chaud dans la salle commune du camping, car à 8h30 début de l’excursion pour aller voir les baleines, que nous avions réservé la veille sur le port.

 

Observation des baleines :

Arrivé sur le port, l’agence de réservation nous fournis des combinaisons, au passage nous étions très sexy avec !

Après 1h30 de navigation, le bateau fait demi-tour et repart à pleine vitesse, et là, grosse déception, on se dit bon on ne verra pas de baleines… Et pour 21980 ISK soit 160 € pour deux ça fait mal.

Mais au final, le bateau s’arrête et là qu’est-ce qu’on voit, des BALEINES ! Nous sommes comme des enfants à ce moment-là.

Nous en voyons plusieurs, certaines très près d’autres au loin ! Mais une balade vraiment magique avec une météo ensoleillé et un paysage de fond vraiment superbe.

Il faut le vivre pour se rendre compte.

 

Góðafoss :

On continu notre road trip vers la cascade de Góðafoss, une des plus célèbre et majestueuse d’Islande avec ses 12 m de hauteur et 30 m de largeur.

Góðafosssignifie « cascade des dieux » et l’histoire raconte que lorsqu’en l’an 1000, le parlement décida d’adopter le christianisme, les statuettes des dieux nordiques auraient été jetées dans cette cascade, d’où son nom…

C’est vraiment impressionnant et un lieu qu’il ne faut absolument pas manquer si vous passez par là.

Il y a beaucoup de monde à cette cascade, notamment car elle est proche de la route 1donc très accessible aux touristes, mais aussi car la météo nous offrait un grand soleil de quoi profiter pleinement.

Vous avez la possibilité de la voir des deux côtés, ce que nous avons fait avant de reprendre la route direction Mývatn.

 

Grjótagjá :

Sur le long de la route 860, nous nous arrêtons devant une grotte qui renferme une source d’eau chaude, bien connu par Games Of Thrones.

La baignade est interdite pour protéger le lieu. Des grilles ont été ajoutées et les photos ne donnerons pas grand-chose. Mais la chaleur qui s’en dégage est impressionnante et la couleur de l’eau est belle.

Mais surtout, c’est le cadre général qui rend l’endroit sympas, avec la fissure au-dessus de la grotte.

 

Hverfall :

Nous continuons notre route plus bas vers Hverfall, un immense volcan de plus de 2500 ans. Vous ne pourrez pas le louper, tellement il est impressionnant avec sa forme circulaire.

Nous avons atteint le parking afin de pouvoir monter en haut, oui c’est possible. Nous avons mis 5 bonnes minutes, ça en valait vraiment la peine.

Au vue de l’heure tardive et des lieux qui nous reste à voir, nous n’avons pas fait le tour, car il y fait quand même 3km…

Mais la vue arrivée en haut était juste magnifique, un panorama à couper le souffle notamment sur le Lac de Mývatn.

 

Dimmuborgir :

Encore un changement de paysages que vous ne pourrez pas louper. Il y a de nombreux champs de lave en Islande, mais celui de Dimmuborgir, est vraiment impressionnant.

Le site a été formé il y a plus de 2300 ans, et on peut y découvrir d’impressionnants pitons volcaniques, hauts parfois de dix mètres de haut et qui ont des formes inédites !

 

Selon le folklore islandais, le troll Gryla vit à Dimmuborgir avec son 3ème mari et leur enfants les Yule Lads. Ils apparaissent en décembre pour donner aux enfants soient des cadeaux soit des pommes de terre pourries selon leur comportement pendant l’année.

 

Hverir :

Tellement impressionnant voir même irréel vous ne pouvez pas louper se site géothermique de Hverir juste en-dessous de la montagne de Námafjal.

Ce champ de solfatares est l’un des plus beaux sites naturels de ce pays, bien qu’ils soient nombreux en Islande.

Par contre bien entendu, l’odeur de soufre qui se dégage de la terre pourra vous mettre mal à l’aise.

 

La journée prend fin on se dirige vers notre camping, enfin … une sorte de camping, juste un espace pour poser sa tante au milieu de rien, 4 toilettes et 4 lavabos, pas de douches, assez particulier. Et pour combler le tout, une nuit horrible nous attendait dans le froid.

 

 

ISLANDE – ITTINERAIRE JOUR 5

 

Detiffos & Selfoss :

L’avantage de dormir en tente et au froid, c’est que nos réveils étaient très matinaux. A peine 7h et nous voilà déjà sur la route à la découverte de cascades !

Nous sommes les premiers sur place, arrivé au lever du soleil, à admirer seul au monde cette impressionnante cascade, Dettifoss, de 44 m de hauteur, de quoi profiter pleinement et prendre de superbes clichés.

L’eau se déverse à une telle puissante, le paysage en est d’autant plus beau.

1,4 km plus loin, le spectacle n’est pas fini. Un complexe de chutes d’eau nous attendait, Selfoss, moins impressionnante mais elle vaut le détour.

Encore quelques instants à profiter du paysage avant de prendre la route vers Seyðisfjörður.

 

Seyðisfjörður :

Le Fjord de Seyðisfjörður est l’un des plus beau d’Islande, avec son authentique petit port de pêche de 750 habitants. Le fait de se retrouver enclavé au pieds des deux superbes montagnes de Strandartindur et Bjólfur lui donne beaucoup de charme.

La particularité du village et ce qui en fait son symbole c’est la petite église bleu claire, Bláa Kirkjan, d’inspiration Norvégienne. Vous la reconnaitrais surement avec devant son arc en ciel de couleur en ligne.

Sur place on retrouve aussi des maisons typiquement scandinaves et donc très colorées qui se reflètent magnifiquement dans la mer ce qui fait de ce port l’un des plus pittoresques du pays.

La découverte de ce Fjord se fait par la somptueuse route 93 qui descend les montagnes et vous fera passer par de nombreuses cascades notamment Gulufoss.

 

Mjóifjörður :

Demi-tour vers Egilsstaðir ou nous en profitons pour monter la tente avant de repartir vers un autre Fjord, Mjóifjörður.

Un détour presque indispensable tant la vue est époustouflante et au milieu de nul part.

L’accès se fait non par la 953 qui n’est pas goudronné tout le long et qui se transforme en chemin de graviers, avec des pentes et passage étroit.  Mais sur votre trajet vous serez entouré de belles montagnes et cascades, comme Klifbrekkufossar.

 

Plus bas, au bord de mer, vous passerez devant une carcasse de bateau, de quoi faire quelques clichés sympas. Et vous pourrez continuer la balade à pieds, en voiture ou tout simplement admirer le paysage.

 

La journée prend fin et nous retournons au camping.

 

 

ISLANDE – ITTINERAIRE JOUR 6

 

Hengifoss et Litlanefoss :

Hengifoss est l’une des plus haute cascade d’Islande avec ses 120 m de hauteur.

Pour vous y rendre il faudra faire une petite randonnée, dans un premier temps vous découvrirez une première cascade Litlanefoss, à 1,2 km soit 20/30 min de marche et 160 m de dénivelé.

En prenant de la hauteur vous pourrez embrasser toute la vallée d’un regard, vous aurez également une vue imprenable sur l’étendue du grand lac Lagarfljot.

Encore un peu de marche avant de pouvoir apercevoir Hengifoss au loin, on peut déjà admirer ses superbes strates rouges ainsi que son puissant jet d’eau. Il faudra encore avancer pour s’approcher au plus près de la cascade. Si vous êtes un peu aventuriers comme nous, vous pourrez aller au pieds de la cascade, mais le chemin est périlleux, à travers de gros cailloux glissant et boueux. Il faut être très prudent.

Nous reprenons la route direction le Sud Est de l’Islande, et pas de chance le temps se dégrade, brouillard et pluie nous accompagne sur notre retour.  Nous voulions visiter le village viking (800 ISK) et la plage de Stokness mais la météo ne nous l’a pas permis.

 

Jökulsárlón :

Par contre arrêt obligatoire à Jökulsárlón, un des endroits immanquables en Islande !

Le temps s’est légèrement amélioré ce qui nous permet d’être en admiration devant se magnifique et immense lagon de glace.

Le glacier associé à Jökulsárlón est le glacier Vatnajökull. Plus précisément, les blocs de glace qui se détachent du glacier pour se jeter dans la lagune proviennent d’une partie du glacier appelée Breiðamerkurjökull.

Vatnajökull est le plus grand glacier d’Islande et l’un des plus grands d’Europe. Il s’étend sur 8 300 kilomètres carrés soit plus ou moins la superficie de la Corse. Son épaisseur peut atteindre les 1000 mètres à certains endroits !

Malheureusement avec tout le brouillard qui nous entourez nous n’avions pas une vue bien dégagé sur l’ensemble du glacier et de la lagune.

Les blocs de glaces qui se détachent du glacier et qui dérivent à travers la lagune sont parfois blanc, parfois bleu tant de nuance qui rende ce paysage encore plus spectaculaire. L’Islande est volcanique, ainsi vous pourrez aussi voir des nuances noires.

Et si vous ouvrez bien les yeux, de temps en temps des petites têtes sortent de l’eau, et oui la lagune est remplie de phoques.

 

 

Glacier Falljökull:

Nous nous écartons un peu de la route 1 dans un chemin en apercevant un glacier sur notre droite.

Un petit détour qui nous réjouit, car la vue est magnifique et impressionnante. Au milieu de rien se trouve cette lagune glacière, appelé Vatnajökull avec des couleurs magnifiques.

 

La journée prend fin et fut longue en km. Nous regagnons le camping qui nous offre une superbe vue sur les montagnes.

 

 

ISLANDE – ITTINERAIRE JOUR 7

 

Randonnée Parc de Skaftafell :

Au pieds du camping de Skaftafell, nous pouvons emprunter directement un sentier de randonnée. Nous partons de bonne heure, ce qui nous permet de nous retrouver seule en pleine montagne, le bonheur !

1,8 km (40 min environ) de marche plus loin, nous voilà à Svartifoss. Cette cascade n’est pas aussi impressionnante comme d’autres vues auparavant, elle ne mesure que 12 m de haut,mais ce sont ces formations d’orgues basaltiques noires et la végétation autour qui en font sa particularité.  Ces colonnes de basaltes sont issues du refroidissement progressif des coulées de lave qui ont eu lieues par le passé.

Vous pouvez simplement la contemplé d’en haut, mais un sentier vous permet de vous approcher de la rivière, je vous conseille d’y aller la descente vaut le détour.

Vous pouvez terminer la randonnée en faisant demi-tour, ou alors comme nous continuer votre chemin en direction de Sjónarnípa, un belvédère pour admirer le glacier de Skaftafellsjökull. Une vue tellement magnifique et exceptionnelle sur le glacier et la vallée que vous ne pouvez pas manquer ce lieu !

 

 

Canyon Fjaðrárgljúfur :

Le canyon de Fjadrárgljúfur fait partie du Katla Geopark. Il serpente sur 2km de long et fait 100m de profondeur ce qui le rend impressionnant. En contrebas vous observerez une rivière, Fjadra, qui coule en son centre.

Un chemin longe le canyon en le surplombant, sur la droite. Vous en pourrez plus vous approcher du bord, un parcours balisé existe maintenant. La nature à subit le passage de beaucoup de touristes et les bords des falaises sont dangereux. Mais cela ne nous a pas empêché d’avoir une belle vue sur le canyon.

Sur la route, en direction de Vik, nous découvrons encore des paysages splendides et particuliers.

 

Reynisdrangar :

Premier arrêt, aux Reynisdrangar, ce sont un ensemble de rochers appelés stacks. Un stack se présente généralement sous la forme d’un pilier ou d’une aiguille rocheuse. Fruit de l’érosion qui frappe le littoral, le stack n’est plus rattaché à la falaise à laquelle il appartenait. Avec l’avancée de la mer, qui « grignote » la terre, le stack finit bien souvent par se retrouver seul, isolé au large.

Vous ne pourrez pas les rater, puisqu’ils sont visibles depuis de grandes distances et qu’ils se situent aux alentours de nombreux point d’intérêts.

 

Reynisfjara :

Une plage pas comme les autres, très particulière par son étendue de sable noir, par ses colonnes en basaltes et son eau glacé provenant de l’Atlantic nord, un paysage unique à ne surtout pas manquer.

La plage de Reynisfjara s’est formée suite à l’une des grandes éruptions du volcan Katla. Au contact de l’eau glacée de l’océan Atlantique, la lave brûlante s’est décomposée en petits fragments qui se sont transformés en sable.

Ici, vous pourrez admirer différentes formes de roche volcanique, des pierres lisses aux stacks en passant par les grottes et les arches. Des créations géologiques qui vous émerveilleront.

La formation la plus étonnante de Reynisfjara est incontestablement l’ensemble de colonnes basaltiques géométriques. Elles s’élancent de manière parallèle vers le ciel. Certaines atteignent 20 mètres de haut.

Par contre comme beaucoup de lieux très touristique, je vous conseille d’y aller tôt, nous n’avions pas vraiment le choix de notre heures d’arrivée, et la plage était bondée. Ce qui n’est pas du tout agréable.

 

La fin de journée arrive alors nous retrouvons un nouveau camping, situé juste en bas d’une cascade, Skogafoss.

Cette cascade est l’une des plus connu en Islande, elle est très impressionnante et spectaculaire avec sa chute de 62 m et sa largeur de 25 m.

Vous aurez forcément du monde à cette endroit. D’ailleurs dès le lendemain matin, 6h je vais pour faire des photos de la cascade en espérant être seule, et bien non, les photographes sont déjà prêts, au pieds de la cascade.

 

 

ISLANDE – ITTINERAIRE JOUR 8

 

Epave d’avion Américain :

On profite de notre réveil matinal pour se rendre sur la plage de Sólheimasandur, où git la carcasse d’un avion l’armée Américaine, écrasé là depuis des décennies.

Pour vous y rendre il vous faudra marché un moment, car l’épave se trouve assez éloigné de la route 1, et non accessible en voiture. Nous avons mis environ 45 min pour s’y rendre, à travers une vaste étendue de plage de sable noir.

Arrivée sur ce site atypique, le sentiment de fin du monde nous a littéralement transporté.  Une ambiance particulière règne ici. Il n’y a rien autour, à des kilomètres à la ronde.

Par chance, peu de monde était encore arrivé sur place, de quoi nous laisser le temps de photographier avec plaisir cette carcasse.

 

Reykjadalur:

Une chose indispensable également que nous voulions faire durant notre séjour en Islande, c’était de se baigner dans une source d’eau chaude en pleine nature.  Nous avions décidé de ne pas faire Blue Lagoon, qui n’était pas naturelle et où il y a énormément de monde.

Nous voilà arrivé à Reykjadalur, et c’est au niveau du parking que commence notre petite randonnée de 3 km entreles vallées et les sources géothermiques qui dégages une odeur de soufre.

Sur le trajet, nous admirons les magnifiques couleurs du paysage qui nous entoure, en passant du vert, au brun et à l’orangé.

Au fur et à mesure que nous avançons, au loin nous apercevront de la fumée qui s’échappe du sol, formant un gros nuage de vapeur. Ce sont des marmites d’eaux bouillantes à 100 degré, certaines bouillonnes quand d’autres sont plus calmes, parfois un jet jaillis de la terre dégagent une forte vapeur, d’autres auront des couleurs bleues magnifiques. La seule chose qui pourrait vous déranger se sont les odeurs de soufres qui laissent comme une odeur d’œuf pourri.

300 m plus loin nous arrivons, au milieu de nul part, à cette fameuse rivière d’eau chaude, où l’on peut voir s’échapper de la vapeur tant l’eau est chaude, 36/40 degré.

Vous pourrez donc vous baignez sans trop de difficultés. L’espace a été aménagé, un sentier en bois longe la rivière ce qui permet de ne pas marcher dans la boue, des paravents en bois ont aussi été installés afin de se changer à l’abri du vent et des regards.

Des petits barrages de pierres ont été façonnés de sorte à créer de petits bassins dans la rivière, ainsi vous trouverez votre emplacement pour une baignade bien méritée.

Le retour se fait par le même chemin.

Cratère de Kerið :

En Islande vous trouverez de nombreux cratères et volcans, et non loin du Cercle d’Or, se trouve le cratère de Kerið.

Ce qui nous a impressionné ce sont ses magnifiques couleurs, que ce soit de la roche, au teintes rougeâtres avec la verdure qui en ressort, ou au lac qui s’est imprégné la minéralité extrême du sol pour donner cette splendide couleur aigue marine.

Le cratère lui-même est très impressionnant. Il s’étend sur 170 mètres et a une circonférence totale de 270 mètres. Il est également profond à son maximum de 55 mètres.

Le cratère est situé sur un site privé et protégé, ainsi pour accéder au site il vous faudra débourser 400 ISK/personne (soit environ 2€). Cette argent sert à la protection et à la préservation du cratère.

 

 

ISLANDE – ITTINERAIRE JOUR 9

 

Nous arrivons sur la fin du séjour, et nous terminons par un lieu des plus touristique de l’Islande, le Cercle d’Or.

 

Geysir :

On profite du calme du matin pour aller voir les geysers avant d’avoir la foule de touriste.

Par chance nous sommes quasiment seul sur place, entre les geysers et le brouillard on profite pleinement des paysages.

Un petit sentier permet de parcourir le site et découvrir les différents points d’intérêts du champ géothermique.

Le plus célèbre geyser de Geysir, a une activité très faible et donc vous aurez très peu de chance de le voir en éruption. Mais vous pourrez admirer un autre geyser, Strokkur, qui entre jaillit toutes les 10 minutes environ avec une hauteur de 20/35 mètre.

 

Cascade de Gullfoss :

Une des plus renommée de l’Islande, elle est incontestablement la plus impressionnante d’Islande, avec ses 2 cascades successives de 32 m de hauteur au total et son débit de 140 mètre cube par seconde.

Gullfoss signifie littéralement « Chute d’Or » et doit son nom à l’arc en ciel qu’on peut apercevoir au-dessus de la chute dès que le soleil pointe le bout de son nez.

Vous pourrez profiter de nombreuses vues grâces aux divers chemins qui longent la cascade, en hauteur avec une vue d’ensemble, et au plus proche de la cascade avec une vue imprenable sur les torrents.

 

Parc national de Thingvellir :

Le parc national de Þingvellir, orthographié Thingvellir en français, est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et mérite le détour. C’est le troisième site majeur du Cercle d’Or islandais.

Tout d’abord, parce que ce lieu a la particularité d’avoir été autrefois le Parlement en plein air des Vikings. Et ce parc naturel se trouve dans un graben (fossé) entre les plaques géologiques américaines et européennes.

L’une des plus connues du parc est celle de Silfra où l’on peut y faire du snorkeling ou de la plongée ! L’eau y est claire et pure, mais il faudra être courageux, car sa température s’élève à 2° quel que soit la saison.

Comptez environ 3 h de balade, ou vous pourrez découvrir pleins de merveilles.

 

La fin du séjour approche, alors nous retournons vers Reykjavik.

 

 

ISLANDE – ITTINERAIRE JOUR 10

 

Nous commençons la journée par le musée Viking « Saga Museum », nous ne sommes pas très musées, mais la visite est très intéressante.

Nous avons payé 3400 ISK l’entrée pour 2 personnes avec un autoguide Français pour vivre pendant environ 35 min l’histoire Viking de l’Islande. Les personnes sont en cires et sont très bien fait qu’on dirait presque qu’ils sont réels.

 

La météo n’étant pas avec nous, nous décidons d’aller faire un tour dans le centre commercial de Reykjavik, Kringlan Mall. Il y a tout ce qu’il faut sur place et vous trouverez beaucoup de boutiques pour vous faire plaisir.

 

Nous terminons la journée pas une balade dans la ville avant de retourner au camping pour notre dernière nuit.

 

ISLANDE – ITTINERAIRE JOUR 11

 

Dernier jour, nous devons malheureusement quitter ce magnifique pays au paysages si variés et spectaculaires.

Le réveil est difficile, le froid est plus présent qu’à notre arrivée.

 

Et petite particularité de notre dernier jour, nous sommes allé à la salle de Crossfit de Reykjavik, avec un chéri passionné de Crossfit, je ne pouvais pas y échapper ! Pour ceux que ça intéresserait, la salle est juste immense, tous le matériels nécessaires est là.

Malheureusement nous aurions voulu rencontrer de grande star du Crossfit comme Katrin, Annie ou encore Sara, mais elle n’était pas là.

 

Clap de fin sur la journée avec le nettoyage de la voiture, on en pouvais pas y échapper non plus. Surtout avec les routes d’Islande, ou plutôt les chemins boueux, qui ont bien décoré notre voiture.

 

Maintenant nous sommes obligé d’y retourner, tellement d’endroit encore non découvert, de randonnées à faire et des aurores boréales à voir absolument ! 

 



Laisser un commentaire